La Galerie Rabouan Moussion est partenaire de Nuit Blanche  2016 avec Erwin Olaf

Jean de Loisy, directeur artistique pour l’édition 2016, a choisi d’en tracer le parcours sur les bords de Seine au fil du Songe de Poliphile – ouvrage du XVe siècle attribué à Francesco Colonna –, reconnu aujourd’hui comme un point d’ancrage de la Renaissance italienne et de sa révolution esthétique.

 

Erwin Olaf, L'Eveil, 2016_ Courtesy the artist and Galerie Rabouan Moussion

HÔTEL DE VILLE (FAÇADE ARRIÈRE)

04. ERWIN OLAF
L'Eveil

VIDÉO

 

Rue Lobau, 75004
M  Hôtel de Ville (Lignes 1, 11) / Pont Marie (7)
20H30 --> 07H00
 

Sous l'orme centenaire de la place Saint-Gervais, Poliphile s'est endormi. Une femme pose son doigt sur sa bouche, faisant signe au monde de se taire pour laisser rêver notre protagoniste. L'une après l'autre, les fenêtres de l'Hôtel de Ville s'animent de vidéos en slow motion. Des visages s'éveillent et des corps s'étirent lentement. Les nombreuses figures mises en scène par Erwin Olaf sur la façade reflètent les visages multiples de celle ou celui que les visiteurs poursuivront toute la nuit. Enchâssées dans la façade, ces images fardées finissent par faire corps avec l'architecture et semblent se transformer progressivement statues.

Photographe et vidéaste, Erwin Olaf se distingue par la précision extrême de ses images, un sens du détail et de la scénographie qui en fait l'héritier des peintres flamands. Né en 1959, l'artiste hollandais utilise les subterfuges de l'espace et du maquillage pour faire de ses portraits des fantasies proches d'un théâtre excessif et du rêve. 


Cleon Peterson, Endless Sleep, 2016_ Courtesy the artist

PARVIS ET 1er ÉTAGE
DE LA TOUR EIFFEL

 

33. CLEON PETERSON
Endless Sleep


FRESQUE
Commissaire Hugo Vitrani

Champs de Mars
M  Bir-Hakeim (Ligne 6) / Trocadéro  (6, 9)
22H00 --> 01H00

Sous les pieds gigantesques de la Dame de fer, le visi- teur poursuit Poliphile dans un dédale de lignes et de formes abstraites. L’artiste américain Cleon Peterson déploie sur le sol du parvis une peinture monumentale de 500 mètres carrés. En grimpant au premier étage de la Tour Eiffel, la mystérieuse composition se révèle en vue zénithale. Le public découvre une danse amoureuse aux accents chamaniques, une épopée mettant en scène les retrouvailles mouvementées de Poliphile avec Polia. Né en 1973, Cleon Peterson a transposé sa peinture d’atelier à l’espace public en peignant d’immenses com- positions sur les murs de Los Angeles. Au sein de ses fresques aux couleurs contrastées, désordre et pulsions se donnent libre cours dans des scènes d’affrontements. L’artiste convoque notamment l'héritage des vases grecs antiques qu'il actualise avec son passé dans la rue, les cultures underground et des images d'actualité. 

 


_ OÙ TROUVER LA NOUVELLE?
À partir du 26 septembre , sur : www.nuitblanche.paris

_TÉLÉCHARGER L'APPLICATION NUIT BLANCHE 2016
Pour avoir le programme complet de la nuit (IN et OFF) et vous géolocaliser sur votre smartphone
(Iphone et Android). Conçue par Smach, partenaire de Nuit Blanche.


PRESSE