Erwin Olaf

Ce n’est pas un hasard si c’est avec le vernissage d’Erwin Olaf, Waiting, que la galerie célébra l’ouverture de son nouvel espace rue Pastourelle à Paris. Ce baptême aux accents sulfureux est le temoignage d’une complicité remontant à plus de dix ans avec sa première exposition Paradise, Mature et Separation, titre de ses trois séries emblématiques. Si Erwin Olaf vit et travaille à Amsterdam depuis le début des années 80, il fur découvert par la scène artistique internationale avec la série Chessmen, grâce à laquelle il remporta le premier prix du concours Young European Photographer en 1988. Depuis lors, il explore les questions du genre ert de la sensualité, de l’humour, du désespoir et de la grâce à travers des problématiques sociales ainsi qu’un certain nombre de tabous. L’évenement Nuit Blanche 2016 marque une nouvelle étape dans le parcours raffiné et singulier de l’artiste. Après sa grande exposition personnelle à La Sucrière de Lyon (Emotions, 2013), la Nuit Blanche lui permettra délargir encore son audience en France, avant sa très attendue – et pour l’instant confidentielle – création pour un groupe de rock bien connu de l’exagone en 2017.
Sa dernière création est le second volet de l’œuvre réalisée pour Nuit Blanche 2016 sur les façades de l’Hôtel de Ville de Paris.

En Mai 2018  Erwin Olaf fait un don  au Rijksmuseum du coeur de sa collection, l'ensemble des oeuvres étant pleinement représentatif de toute sa carrière. Le Rijksmuseum sera le bénéficiaire d'un total de 500 objets, comprenant impressions, portfolios, vidéos, magazines, livres et posters. La majorité concerne des donations; 60 photographies et trois vidéos ont été acquises avec le support de BankGiro Loterij.

Gemeentemuseum Den Haag et Fotomuseum Den Haag organisent une double exposition du 16 février au 12 mai 2019. Au cours de l’été 2019, le Rijksmuseum présentera une sélection d’oeuvres iconiques d’Olaf pour lesquelles il a tiré son inspiration de tableaux d’artistes tels que Rembrandt, Vermeer et Breitner. L’exposition dévoilera comment le travail d’Olaf tisse un lien ininterrompu du début de la peinture hollandaise jusqu’à aujourd’hui.